Pas de 509, mais… le 29 !

Allez, histoire de clore le chapitre du « vernis de l’automne », je suis allée comme une courageuse sur le terrain tester le fameux 509 by Chanel. Et il a fallu être stratège, car la chose ne fut pas aisée, m’obligeant à faire le siège de toutes les parfumeries de Boulogne. Il y eu d’abord Nocibé, et sa vendeuse…