Aïe, mon orthographe !

Non, non, loin de moi l’idée de me moquer des fautes plus ou moins grossières que l’on voit désormais partout, non seulement sur les copies d’élèves (du CM1 à Hypokhâgne, voire même plus), les flyers publicitaires, mais également dans nos quotidiens nationaux les plus prestigieux. Car à force d’en lire… on en commet soi-même !…