Baptême princier à l’usage des manants…

Petite meringue dans nos républiques qui grincent, l’événement princier reste une valeur sûre pour faire rêver les mamies et les midinettes, voire plus quand l’actualité donne furieusement envie de mater l’intégrale des « Sissi ».

En haut de la pyramide, le mariage : le blanc, la traine, le diadème, ça marche à tous les coups… en particulier quand la promise n’a pas un millilitre de sang bleu dans les veines. C’est THE conte de fées version 21e siècle.

Il y a également, et ces temps-ci cela devient courant, les intronisations, conséquences d’abdications. Selon la culture et le degré d’amour du bon peuple pour ses souverains, cela va du show à deux carats le mètre carré (Pays-Bas) à une simple manifestation protocolaire (je parierais bien sur ce modèle pour l’Espagne).

bapteme 1

Et puis, bien sûr, le baptême. On a encore en souvenir le mariage des nouveaux parents ; on les retrouve quelques courtes années plus tard avec un bambin dans les bras et encore plus de dentelles partout. Un peu empâtés, les cernes visibles : ça ne rate jamais. Et ce dimanche, on ne pouvait nier que Madeleine et Chris correspondaient bien à ce portrait touchant. Madeleine, c’est LA princesse qui a épousé Chris, un homme d’affaires américano-britannique. Troisième et dernière de la fratrie des Bernadotte (famille royale de Suède), elle a tous les avantages et peu d’inconvénients : c’est sa soeur aînée Victoria qui est l’héritière du trône, et, avant que les responsabilités lui tombent dessus, il faut encore compter sur Estelle, la fille de Victoria, et Carl Philip pour porter la couronne. Bref, la très honorable duchesse de Gästrikland (véridique !) vit à NYC et fait dans l’humanitaire. That’s all, folks ! Mais royale jusqu’au bout des usages, elle a eu le talent de s’unir à son golden boy le 8 juin 2013 pour accoucher d’une petite Leonore le 20 février 2014. Soit 9 mois… ou presque après avoir échangé les anneaux sacrés du mariage. Que demande le peuple ?

Peu avare de symboles, les jeunes parents ont tout naturellement choisi de faire baptiser leur fille un an jour pour jour après leur mariage, et dans la même chapelle royale (celle du palais de Drottningholm). J’arrête là le blabla : voici, en quelques photos, ce qu’il faut retenir de cette cérémonie très sage mais « so cute ». Merci à la chaine suédoise SVT d’avoir retransmis cet événement sur le web. Je leur doit toutes les captures d’écran !

Les moments forts…

Leonore

Honneur à la princesse du jour (titrée duchesse de Gotland). Depuis sa naissance, toutes les photos rendues publiques la montrent endormie, les yeux clos. L’espoir du jour était donc de voir enfin ses pupilles s’ouvrir au Monde, aux téléspectateurs en particulier. L’onction est en général le moment idéal pour voir n’importe quel bambin plongé dans les bras de Morphée se réveiller et faire rugir ses larmes. Ce dimanche, Leonore a été digne de sa toute jeune réputation, ne cillant à aucun moment les yeux de toute la cérémonie. Tout juste un petit chouinage, plutôt conséquence d’un trimballage entre les bras de sa mère, de son père et de l’archevêque luthérien. On espère pour les parents qu’elle ne se rattrape pas la nuit…

Leonor dort
On est bien dans les bras de maman…
Bénédiction Leonor
Indifférence totale malgré toute l’attention portée sur elle…
bapteme 2
L’onction ? Leonore ne moufte pas…
bapteme 3
Le roi de Suède, son grand-père, en profite pour la décorer de l’ordre du Séraphin…
Leonor berceau
Leonore ouvre enfin les yeux une fois confortablement installée dans l’illustre berceau du roi Karl XV, fabriqué en 1826…

Estelle

Cousine de la baptisée, seconde dans l’ordre de succession derrière sa maman, Victoria, c’est un peu (beaucoup) la chouchoute des photographes suédois. Expressive depuis ses premiers mois, perpétuellement mise en avant par ses parents, coiffée jusqu’à la fin de ses jours d’un ruban dans les cheveux, alors même qu’elle n’avait que deux épis sur le crâne (ça lui vaudra sans doute quelques séances chez le psy à l’adolescence).
Pas une enfant modèle, ni une sauvageonne : mais elle fait toujours le spectacle. Déjà pro dans l’art de saluer la foule, elle a compris comment retenir l’attention, en particulier quand elle n’est pas la vedette du jour.
Pour le baptême de Leonore, elle nous a offert un mini festival…

20140608-144827-53307633.jpg
Début des festivités… Estelle a un siège à sa taille, et joue le jeu des grands…
20140608-144913-53353137.jpg
Concentration maximale de maman sur le programme… Estelle a compris que cela risquait d’être long…
20140608-144944-53384902.jpg
Maman Victoria a réussi à s’échapper quelques minutes pour prendre la parole (elle est aussi marraine)… Estelle montre les premiers signes d’ennui (et un peu aussi sa couche-culotte)…
20140608-145011-53411474.jpg
Si vous avez l’oeil, vous aurez remarqué l’astuce utilisée par Victoria pour préserver l’attention de sa fille… #vivelalittératurepourtous
20140608-145038-53438320.jpg
Comme tous les parrains et marraines de Léonor, Estelle s’ennuie ferme… mais le montre plus franchement !
Estelle coucou
Un petit coucou à la cousine en passant…

Les « opérationnels »

Hommes d’église, musiciens, invités… Ils n’étaient pas là pour profiter égoïstement du moment, mais pour servir le Royaume et la toute jeune Leonore. Même l’invité, me direz-vous ? Quand il sert de faire-valoir, oui…

pretres1
Ami(e) lecteur(triche), sais-tu pourquoi on ne voit qu’une main de celui qui est à droite ?
pretrres2
Il cachait une béquille !
pretres3
Plus tard invités sur le plateau « live » de SVT…
theorbe 1
Le moment rock du baptême… #theorbemonamour
theorbe 2
On peut être joueur de luth et être complètement habité par Bach…
Trompettiste
Une cérémonie princière sans trompette… Impossible !
guitare baroque 2
Notre « ami » est passé à la guitare baroque et semble apprécier sa voisine cantatrice…
sofia
Pour accompagner la sulfureuse Sofia, copine officielle du prince Carl Philip, (sorte de Loana qui a bien tourné), le voisin volontaire doit rester digne, même en plein sommeil…

Les-à-côté

Glanées lors de la diffusion en direct, quelques images un peu décalées…

couronne
Effet d’optique symbolique ? La couronne n’est pas très éloignée de la tête de Chris O’Neill…
styliste
La styliste « témoin » de la chaîne SVT… Comment dire ?… Je suis perplexe !
Monogramme
Si à 3 mois tu n’as pas encore ton monogramme fleuri dans le jardin de la propriété familiale, tu as raté ta vie… #chicultime

L’after

Rassurez-vous, je parle de l’après cérémonie (il y avait des enfants, tout de même !). C’est le moment de se détendre, de recevoir les félicitations des invités… et quelques cadeaux bien « sentis »…

jardin
Faire quelques mètres dans le jardin, de la chapelle aux salons officiels, encadrée par la garde royale… Pas mal à trois mois !
cadeau
La grand-mère paternelle de Leonore ne peut s’empêcher de fixer ce drôle de chien, sous l’oeil goguenard du roi…
Cadeau1
Premier cadeau : cette table et ces chaises fabriqués par des artisans locaux pour accueillir les futures dinettes de la duchesse…
Cadeau2
Revoilà la dame et son chien…. qui est en fait en peluche !
Cadeau3
Bonheur ! C’est en fait un cadeau pour Leonore… 🙂

Prochain événement « royal » à se mettre sous la dent : l’investiture du Prince Felipe qui devrait succéder à son père, le roi Juan Carlos d’Espagne le 19 juin prochain…
Si le peuple le veut bien !